Faire des disciples

Pensons sur faire des disciples. Comment fait-on des disciples de Jésus dans le MFD (Mouvement de faiseurs de disciples) et comment est-il différent de ce que l’on en est habitué ?

Quelque chose très important, tout au début, est que dans le MFD on veut toujours faire des disciples qui feront eux-mêmes des disciples.

Notre façon traditionnelle de faire un disciple est tout d’abord de persuader la personne d’accepter la vérité de l’évangile : il est séparé de Dieu par son péché, il ne peut pas résoudre le problème lui-même, Jésus est mort sur la croix pour payer le prix de son péché, il doit se répentir et accepter Jésus dans son coeur et sa vie comme Sauveur et Seigneur.

Puis on lui demande de prendre une décision, peut-être en priant une prière.

Après ça, on lui demande quelquefois de faire un parcours de discipulat avec nous, pour apprendre plus sur vivre comme chrétien. De nombreuses fois, le chrétien nouvelle ne suit pas un tel cours : on lui encourage simplement à assister aux réunions de l’église et d’apprendre des prédications et des études bibliques.

Alors, le modèle est : persuader, faire décider et enseigner.

Je veux poser deux questions à ce stade. La première est : ça marche, cette façon de faire un disciple ? Dans mon expérience (et je pense l’expérience de beaucoup de nous), même si on aide quelqu’un à surmonter les obstacles d’être persuadé et de prendre une décision, souvent il ne veut pas suivre un cours de discipulat, ou même assister aux réunions de l’église. Alors, on loue Dieu que l’on a fait des convertis, mais malheureusement pas beaucoup d’eux deviennent des disciples.

Voici ma deuxième question : est-ce que Jésus nous a dit de faire cela ? Quand on pense à la tâche d’atteindre les personnes qui ne connaissent encore pas Jésus, on pense souvent à Matthieu 28:16-20. Dans la plupart des traductions le verset 19 inclus de mots comme ceux-ci : « Allez donc, faites de toutes les nations des disciples » (Segond 21). Alors, la première chose à noter est que Jésus veut que l’on fait des disciples, pas simplement des convertis.

Ces versets sont remplis des informations pour nous, mais regardons simplement une toute petite partie. Malheureusement, la plupart des traductions ne fontt pas bon boulot ici. Une traduction plus précise du commencement du verset 19 est : « Étant allé, donc, accompagnez toutes les nations vers le royaume de Dieu… ».

J’ai utilisé « accompagnez … vers le royaume de Dieu » parce qu’il n’y a pas un verbe qui correspond au nom « disciple » en français. Normalement on dit « faire des disciples », mais je crois que l’expression « accompagnez … vers le royaume de Dieu » explique plus précisément l’idée dans l’original.

Notez que Jésus n’a pas dit « allez » : le verbe dans l’impératif (le verbe de commandement) n’est pas « allez » mais « accompagner… ». Vraiment — vérifiez-le !

Jésus n’a pas dit « au début faites des convertis et après essayez de faire des disciples d’autant de convertis que vous pouvez ». Jésus a dit « accompagnez … vers le royaume de Dieu ». Qui accompagne-t-on ? Jésus a dit « toutes les nations ».

Attendez, la façon dont Jésus utilise le verbe « accompagner … vers le royaume de Dieu » est vraiment différente de notre tradition moderne de « faire un disciple ». Pour Jésus, accompagner quelqu’un vers le royaume de Dieu commence avant qu’il ne devienne converti, en fait au tout premier contact avec lui (vérifiez cela dans les Évangiles).

Accompagner quelqu’un vers le royaume de Dieu est un processus qui commence quand quelqu’un est loin de Dieu et se poursuit alors qu’il se rapproche de Dieu et qu’il commence à suivre Jésus de tout son coeur et le processus se poursuit à mesure qu’il apprend à mieux connaître Dieu. C’est un processus continu, c’est ce que Jésus voulait.

C’est aussi bon de noter que l’idée que Jésus a de faire des disciples ne concerne pas vraiment aider les gens d’acquérir la connaissance, mais elle concerne le changement de leur vie. Malheureusement, une grande partie de ce que l’on fait en tant que chrétiens consiste à transférer des connaissances aux gens, ce qui ne change pas leur vie à moins que ces connaissances ne soient pas mises en pratique.

La stratégie du MFD est de faire ce que Jésus nous a dit et d’accompagner des personnes vers et dans le royaume de Dieu comme processus continu, au moyen des Groupes de découverte qui font des Études bibliques de découverte. En évitant des ruptures artificielles et pas bibliques entre « persuader », « faire décider » et « enseigner à devenir disciple » le but est d’avoir des disciples qui font des disciples, naturellement, comme Jésus voulait. Il y a beaucoup plus à dire, mais je n’ai plus d’espace !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.